Des études révèlent que les célibataires sont plus heureux que les couples dans la grande majorité des cas. La plupart d’entre eux affirment en effet vouloir rester célibataire par pur choix. Peut-on être heureux seul ? Comment être heureux seul ? Telles sont essentiellement les questions que nous éluciderons dans cet article dédié au célibat et à la superbe vie de célibataire !

Les avantages du célibat

Être célibataire après 40 ans (et parfois même avant !) est mal vu dans la société. Vivre en solo est parfois considéré comme « une situation de détresse ». Mais, il est tout à fait possible d’être heureux seul. Autre fait alarmant : un couple sur trois finit par divorcer au bout de quelques années de vie commune. Comme quoi le célibat n’est pas forcément la pire des idées !

Être en bonne santé

En 2015, des scientifiques de l’Institut Max Planck ont recensé l’indice de masse corporel (IMC) de plus de 4 000 individus (des célibataires et des personnes mariées).

Ils ont constaté que les célibataires prennent soin de leur corps, et pratiquent régulièrement du sport. Autrement dit, les célibataires sont à l’abri des maladies liées à l’obésité telles que la tension artérielle, l’AVC ou le diabète.

C’est certainement dû au fait que les célibataires ne vont pas se reposer sur leurs acquis et s’empâter dans une vie de couple !

Avoir une vie sociale active

La sociologue Natalia Sarkisian a conclu que les célibataires disposent plus de temps pour entretenir des relations amicales. Leur cercle d’amis est plus important, et ils ont un caractère empathique.

Des études ont démontré qu’en maintenant une vie sociale active, les célibataires détiennent un « niveau de bonheur » similaire à celui des personnes mariées. En partageant des moments de détente avec leurs amis, ils se sentent comblés.

Il ne faut donc clairement pas voir le célibataire comme une personne seule et isolée, bien au contraire. Être célibataire permet en effet d’accorder plus de temps à son cercle social !

Être libre

Le célibat évoque surtout la liberté, et ce, sur tous les points :

  • Vous pouvez dépenser votre argent comme bon vous semble,
  • Vous choisissez ce que vous mangez et portez,
  • Vous faites l’impasse sur les disputes,
  • Vous n’aurez nullement besoin de penser au cadeau de Saint-Valentin, donc plus d’économies.

Et encore, ce ne sont que des exemples. Il est évident qu’une personne amoureuse de liberté préférera toujours vivre célibataire.

Pour faire simple, un célibataire heureux vit à son propre rythme et fixe ses propres règles. Le rêve de tout le monde !

Peut-on être heureux seul ?

Chacun a sa propre notion du bonheur. Certains estiment être heureux lorsqu’ils atteignent le summum de la satisfaction. D’autres associent le bonheur avec le fait de se sentir bien dans leur peau et dans leur tête.

Les gens ont tendance à penser que les célibataires sont malheureux. Faux ! Certes, les premiers mois, on a du mal à accepter le fait que l’on ne partagera pas sa vie avec une tierce personne (en particulier après une rupture difficile). C’est d’ailleurs pour cette raison que plusieurs personnes préfèrent se rabattre rapidement sur les sites de rencontre, quitte à rencontrer une mauvaise personne.

Pourtant, avec le temps, on peut très bien se faire au célibat. L’acceptation de soi est une étape très importante, car elle vous permet de gagner en confiance. Une fois le cap franchi, vous pourrez travailler sur les différentes manières d’entretenir votre bonheur tout en restant célibataire.

À savoir : la société accepte mal le célibat, ce pourquoi de nombreuses personnes ne concoivent pas de vivre seules. Et pourtant, certaines personnes seraient certainement plus heureuses célibataires qu’en étant mal accompagnées. Il ne faut donc pas hésiter à prôner fièrement votre choix de vivre célibataire.

Comment être heureux seul ?

Être heureux seul, c’est-à-dire devenir un célibataire heureux, est en quelque sorte une chose qui s’apprend. Ces techniques vous aideront à vous épanouir en solo et à vivre pleinement votre statut de célibataire.

Faire abstraction des pressions sociales

Lorsqu’on est célibataire à 30 ans ou à 40 ans, on suscite souvent l’attention de la communauté. Par peur d’être marginalisées, certaines personnes déploient des ressources incommensurables pour absolument trouver leur âme sœur, ou ne serait-ce qu’un conjoint pour échapper à la pression sociale.

Pour être heureux seul, il faut choisir sa propre vie sans se laisser influencer par son entourage. Les conseils de votre entourage ou d’amis célibataires seront bien évidemment les bienvenus, mais le choix vous appartient.

L’essentiel est de ne pas avoir honte du célibat. Vous pouvez revendiquer votre volonté de vivre célibataire, comme certains revendiquent leur choix d’être en couple.

À savoir : le célibat suscite aussi de la jalousie, en particulier des personnes malheureuses en couple. Il faut donc discerner les personnes qui ont peur de vous voir finir seul(e) (et les rassurer sur votre choix) des personnes qui sont simplement jalouses de votre liberté.

Privilégier les voyages

Les voyages en solo se présentent comme une excellente occasion de se découvrir ou de se redécouvrir. Ainsi, non seulement vous apprendrez à passer du temps avec vous-même, mais vous pourrez aussi expérimenter de nouvelles choses.

Si vous souhaitez de vivre célibataire, il est important d’en profiter au maximum en réalisant ce que les personnes en couples ne peuvent pas forcément faire : voyages, vacances, road trip, délocalisation professionnelle… Le monde est à vous ! Et personne ne vous empêchera de faire ce qu’il vous chante.

Booster les relations sociales

Il est très important d’avoir des amis, surtout lorsqu’on est célibataire. En fait, pour devenir un célibataire heureux, vous devez vous entourer de personnes que vous aimez et avec qui vous appréciez passer de bons moments.

Attention ! Qui dit vivre seul ne signifie en aucun cas vivre éloigné des autres. Entretenez au maximum vos relations sociales pour vivre de manière épanouie. Et du côté sentimental, le célibat n’entraîne pas forcément l’abstinence. Chacun ses choix de vie, et vous pouvez tout à fait continuer de faire des rencontres amoureuses.

Pour votre épanouissement personnel, il est cependant préférable de rechercher des personnes pour qui le célibat est également un choix de vie. Il est évident que former une histoire avec une personne qui rêve de s’installer durablement avec son conjoint ne vous mènera pas loin… sauf si vous envisagez encore de vouloir vivre en couple.

Rester célibataire est avant tout un choix. Les gens auront beau vous critiquer et peineront à comprendre votre décision, l’essentiel est que vous soyez un célibataire heureux et bien dans votre tête. Et croyez bien qu’assumer totalement votre célibat est le meilleur moyen de bien le vivre… et de faire taire ceux qui ne comprennent pas cette décision !