se reprendre après rupture

Vivre une séparation est toujours une étape difficile. En effet, selon des études scientifiques, le chagrin d’amour est comparable à un deuil. Du jour au lendemain, on se retrouve seul(e). Néanmoins, il est tout à fait possible de remonter la pente et de re(vivre) une histoire d’amour. Découvrez dans cet article quelques conseils pour se reconstruire après une rupture.

Que ressent-on après une rupture ?

Après une séparation, on se dit souvent qu’« un de perdu dix de retrouvés ». Mais au plus profond de soi, on se sent anéanti(e) et esseulé(e). Une rupture peut générer une douleur émotionnelle intense.

Une souffrance émotionnelle

Tristesse, colère, incompréhension… Tels sont les sentiments ressentis le lendemain d’une séparation. Les crises de larmes, surtout pour les femmes, et la déception viennent ensuite nous submerger. Même si l’on se sent fort(e), le chagrin d’amour a des conséquences sur notre état émotionnel.

Lorsqu’on se sent mal, l’organisme libère les hormones du stress en grande quantité, telles que l’épinéphrine et le cortisol. La sécrétion de ces substances provoque en général un mal-être inexplicable.

Des symptômes physiques

À cause du pic des hormones de stress, l’organisme réagit différemment. En effet, la rupture amoureuse peut générer :

  • La baisse de la défense immunitaire,
  • La perte de cheveux,
  • L’insomnie,
  • La perte d’appétit

Il arrive que des douleurs thoraciques intenses apparaissent. Intimement appelé « syndrome du cœur brisé », ce phénomène provoque des maux similaires à une cardiomyopathie.

Comment se reconstruire après une séparation ?

Souvenez-vous qu’une rupture amoureuse n’est pas « la fin du monde ». Et comme dit l’adage « le temps guérit toutes les blessures », c’est parfaitement réalisable de retrouver la joie de vivre après un chagrin d’amour. Voici nos conseils pour se reconstruire après une rupture.

Apprendre à accepter la réalité

Vivre une séparation fait toujours mal. Mais ce n’est pas une raison valable pour continuer à se lamenter sur son sort :

  • Dites-vous qu’après tout, c’est peut-être une opportunité de vivre une nouvelle aventure. Il est temps de laisser tous ces sentiments de frustration dans votre passé et de vous reprendre en main.
  • Apprenez de vos erreurs : si vous n’arrivez plus à tisser une relation sereine avec votre ex, vous êtes en partie fautif(ve). Tous vos échecs peuvent vous servir d’expériences pour vous reconstruire après une rupture.

Retrouver la confiance en soi

Lorsque votre ami(e) vous a quitté, vous vous êtes sous-estimé(e). Il est temps de remonter votre moral et de recouvrer la confiance en soi :

  • Commencez par changer d’apparence : en changeant de look, vous allez vous réapprendre à vous aimer et avoir une estime de soi.
  • Sortez de votre isolement : allez à la rencontre des gens. Il est tout à fait possible que vous rencontriez votre âme sœur pendant vos sorties.

Vivre une histoire d’amour après une rupture : êtes-vous prêt(e) ?

Votre ex a brisé le cœur ? Vous avez vécu une période éprouvante et douloureuse après cette séparation, mais il faut maintenant vous ressaisir.

Si vous avez besoin de vous ressourcer, prenez quelques jours de vacances. Ce moment d’évasion vous permettra de réfléchir et de penser à votre avenir.

Il est parfois difficile de se remettre en couple après une séparation. Mais pour vous reconstruire après une rupture, vous devez ouvrir votre cœur. Sachez qu’il est possible de tomber amoureux(se) après une séparation. L’essentiel est que vous arrivez à tourner la page :

  • Apprenez à mieux connaître les gens et évitez de les comparer avec votre ex.
  • Laissez-leur vous séduire ou réapprenez à séduire.

Si vous avez quelques appréhensions, il se peut que vous ne soyez pas encore prêt(e) à vous lancer dans une nouvelle relation amoureuse. Prenez du temps pour panser vos blessures. Gardez à l’esprit qu’il est possible d’être heureux(se) en restant célibataire.

Se reconstruire après une rupture demande de la patiente. Sachez que chaque personne évolue à son propre rythme.