Passer un entretien d’embauche est parfois une épreuve difficile. Le stress et le manque de confiance en soi sont autant de barrières qui peuvent remettre en cause votre crédibilité aux yeux du recruteur. Mais il existe des solutions pour surpasser toutes les craintes. Dans cet article, nous vous ferons découvrir les conduites à tenir pour réussir un entretien d’embauche. Vous saurez également les thèmes à maîtriser pendant votre pitch, ainsi que les erreurs à éviter face au responsable RH.

La préparation d’un entretien d’embauche

Un entretien d’embauche ne s’improvise pas. Si vous avez la chance d’être très à l’aise à l’oral, ce n’est pas une raison pour ne pas préparer sérieusement l’entretien.

L’importance d’arriver à l’heure à un entretien d’embauche

Arriver à l’heure à un entretien d’embauche, c’est l’assurance d’être pris au sérieux par le recruteur. Dans certains cas, un retard à un entretien d’embauche peut vous faire tout simplement passer à côté d’un poste.

N’hésitez pas à repérer le trajet en avance si vous ne connaissez pas l’itinéraire :

  • Effectuez un test pour savoir en combien de temps vous arriverez à l’adresse du rendez-vous,
  • Prenez en compte les éventuels imprévus tels que les embouteillages ou le retard des trains.

En vous rendant sur le lieu de l’entretien d’embauche ou en planifiant le trajet grâce à Google Map, vous aurez la possibilité de vous imprégner de l’environnement extérieur de l’entreprise et d’être certain de votre trajet. Cette étape est primordiale pour évacuer votre stress le Jour J. Elle vous aidera à mieux maîtriser la peur de l’inconnu.

À savoir : attention à ne pas venir trop à l’avance à un entretien d’embauche. Avoir 5 minutes d’avance est un minimum, sans quoi vous risquez d’interrompre le recruteur dans son planning, ce qui peut le contrarier.

Bien préparer son entretien d’embauche

En dehors de planifier votre trajet, pensez également à bien préparer l’entretien.

Le repérage concerne aussi la recherche des informations sur l’entreprise. De nos jours, plusieurs canaux sont à votre disposition pour obtenir des renseignements fiables sur l’enseigne, notamment :

  • Le site officiel,
  • La presse,
  • Les réseaux sociaux.

Il ne s’agit pas de passer des heures et des heures pour connaître l’historique de l’entreprise dans les moindres détails. Mais il est certain que connaître le corps de métier de l’entreprise, ses priorités et ses missions vous aidera à adopter un discours plus pertinent, et à montrer votre intérêt pour le poste.

Un pitch efficace et percutant : un atout lors d’un entretien d’embauche

Arriver à un entretien d’embauche avec un CV est un geste simple qui met en avant un esprit d’initiative. Il est ensuite important de mesurer les informations et les réponses que vous fournirez durant votre temps de parole. Suivez nos conseils pour vous démarquer des autres candidats :

Mettre en valeur son charisme

Pour vous montrer sous votre meilleur jour lors de l’entretien d’embauche, prenez le temps de développer votre charisme :

  • Entraînez-vous à sourire,
  • Apprenez à fixer droit votre regard,
  • Soyez posé,
  • Soignez votre apparence,

Il faut savoir que le charisme se dévoile aussi par votre manière d’argumenter :

  • N’hésitez pas à lancer des anecdotes pour capter l’attention du recruteur,
  • Parlez de vos expériences professionnelles de façon naturelle,
  • Préparez-vous aux questions pièges…

Un entretien d’embauche est avant tout un échange. Être naturel et montrer que vous savez de quoi vous parler est le meilleur moyen de convaincre. Si vous n’êtes pas à l’aise à l’oral, le mieux est de vous entraîner au maximum avant l’entretien, et de garder à l’esprit que vous serez de plus en plus à l’aise au fil des entretiens que vous passez.

Garder confiance en soi

Vous êtes nouvellement diplômé ? Bien évidemment, votre CV se résume à quelques lignes. Mais, cela ne doit pas être une barrière pour postuler au job de vos rêves.

La confiance en soi est indispensable pour être convaincant. Bannissez à tout prix les hésitations et les propos négatifs dans votre discours. À l’inverse, apprenez à mettre en exergue vos qualités.

Si vous doutez de vous, le recruteur doutera également de vous. Pour vous auto-convaincre de la pertinence de votre présence à l’entretien, listez tous les arguments que le recruteur pourrait citer contre votre profil, et trouver des contre-arguments adaptés :

  • Vous n’êtes pas diplômé ? Certes, mais vous avez beaucoup d’expériences professionnelles.
  • Vous n’avez pas travaillé dans ce secteur ? Certes, mais vos précédentes expériences sont très similaires aux besoins de l’entreprise.
  • Vous êtes jeune ? Certes, mais votre formation vous a permis d’accumuler toutes les expériences nécessaires.

N’oubliez jamais que si vous êtes convié à un entretien, c’est que le recruteur croit que votre profil correspond. Sachez donc confirmer cette hypothèse de sa part. La relaxation est une astuce qui vous aidera à évacuer votre stress avant de faire face au recruteur.

À savoir : n’oubliez jamais que le recruteur ne cherche pas à vous piéger, mais à vous connaître. Considérer un entretien d’embauche comme une simple conversation et non pas comme une étape déterminante de votre vie vous aidera à ne pas être victime d’une pression excessive.

Les clefs pour réussir un entretien d’embauche

En dehors de votre préparation et de vos efforts pour paraître le plus amical et naturel possible, il est important de tout mettre de votre côté pour convaincre.

Voici quelques conseils pour être certain de plaire au recruteur qui vous fait face :

  • Soyez attentif ! Être rêveur durant le discours d’un recruteur est une faute impardonnable.
  • N’hésitez pas à poser des questions. Gardez à l’esprit que l’entretien d’embauche est en premier lieu un échange. Vous devez vous aussi vous assurer que l’entreprise est faite pour vous et convient à vos valeurs. Toutefois, soyez clair et concis lors de votre prise de parole.
  • N’adoptez pas un discours trop conciliant. Si vous ne dites que ce que le recruteur rêve d’entendre, sans le croire vraiment, il sentira que vous n’êtes pas sincère.
  • Faites travailler votre créativité afin de montrer votre intérêt pour le poste. Demandez par exemple plus de renseignements à votre interlocuteur sur les conditions de travail (les missions, l’équipe, les spécificités du poste dans leur entreprise…). Évitez en revanche d’aborder en premier lieu les sujets sensibles tels que le salaire, les congés et les avantages.
  • Préparez-vous à recevoir les questions communes telles que : « pourquoi avez-vous choisi notre entreprise ? », « quelles sont vos qualités et vos défauts ? »  ou « pourquoi vous choisir plutôt qu’un autre ? ».
  • Préparez des exemples réels de vos expériences passées. Partagez une anecdote, un expérience vécue ou un problème que vous avez su surmonter par le passé prouvera que vous êtes expérimenté, et en mesure de prendre en charge les missions qui vous sont proposées.

Vous savez désormais tout ce qu’il faut savoir pour réussir un entretien d’embauche. Nous vous souhaitons à présent que vos futurs entretiens se passent dans les meilleures conditions possibles !